Le site Pharmacie de l'Epinette utilise des cookies pour vous offrir les meilleurs services. En navigant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En Savoir Plus
AccueilNos ProduitsAromathérapieQualité pharmaceutique des huiles essentielles

Nos produits

L'efficacité des huiles essentielles dépend grandement de leur qualité. Leur étiquetage doit présenter les critères suivants :
 
- la dénomination botanique : 
Elle répond à une nomenclature internationale comprenant le nom  de genre, suivi du nom de l'espèce et si elles existent la variété et la sous espèce. Ceci afin d'éviter tout risque de confusion.
Exemple : "huile essentielle d'eucalyptus" or le genre eucalyptus contient différentes espèces : Eucalyptus citriodora, Eucalyptus globulus, Eucalyptus mentholé, Eucalyptus radiata, qui présentent des propriétés distinctes.
 
- l'organe producteur : 
La composition biochimique  varie en fonction de l'organe producteur. Ainsi la même plante peut donner différentes huiles essentielles. C'est le cas de Citrus auriantum  var. amara. Celle extraite de la feuille va donner le petit grain bigarade, à partir de la fleur on obtient le néroli et à partir du zeste du fruit l'essence d'orange amère. 
 
- la spécificité biochimique ou le chémotype :
 Il désigne la ou les molécules majoritairement présentes dans une huile essentielle, ce qui conditionne l'activité thérapeutique.
Les techniques d'analyses actuelles (chromatographie en phase gazeuse et spectrométrie de masse) permettent de déterminer avec précision les composants biochimiques d'une huile essentielle, ainsi que leurs proportions respectives.
Le chémotype de la plante dépend de l'origine géographique de la plante, de la saison, du climat, de l'altitude, du degré d'ensoleillement.
 
Une huile essentielle est un ensemble de plusieurs centaines de constituants biochimiques. C'est de cet ensemble que découle l'activité du fait d'une synergie d'action  entres les différentes molécules. 
 
Exemple : le thym, Thymus vulgaris 
Thymus vulgaris CT carvacrol contient majoritairement du carvacrol aux propriétés antiseptiques.
Thymus vulgaris CT cinéole, le composé majoritaire va être le cinéole puissant décongestionnant broncho-pulmonaire.
Thymus vulgaris CT linalol, où le linalol à des activités antibactérienne, antifongiques et antiparasitaires intestinaux.  
Thymus vulgaris CT thujanol contient principalement du thujanol aux propriétés bactéricides, virucides.
Thymus vulgaris CT thymol avec pour composé majoritaire le thymol qui présente une activité anti-infectieuse importante. 
 
- l'origine géographique :
Le pays d'origine de la plante, donc son environnement, détermine la composition biochimique de l'huile essentielle obtenue.   
 
 
 
Au delà de ces critères, la qualité d'une huile essentielle dépend également de l'état aromatique de la plante. Ce qui implique donc une grande rigueur dans toutes les étapes de production : culture si culture il y a, récolte, stockage et distillation.
 
Les plantes sont récoltées soit à l'état sauvage, avec des techniques qui se doivent respectueuses de la flore, soit en culture biologique ou non.
 
La distillation doit être lente afin de préserver l'intégrité des principes actifs de la plante et également de pouvoir extraire les molécules présentes à l'état de trace mais qui ont toute leur importance dans l'activité thérapeutique de l'huile essentielle.
 
La contamination des plantes, par les pesticides et autres polluants est fréquente (sous l'action du vent et y compris  en bio). Ces molécules de synthèses sont entraînées au cours de la distillation, et peuvent à la longue s'accumuler dans l'organisme. Il est donc important de savoir si les produits répondent aux normes de qualité pour répondre à un usage thérapeutique. 
 
Tous les lots d'huiles essentielles doivent être soumis à différentes analyses et contrôles en laboratoire :  
- un examen organoleptique :  aspect, viscosité, couleur et odeur
- des analyses physiques avec mesures de la densité, du pouvoir rotatoire
- des analyses chimiques : mesure de l'indice d'acide, mesure de l'indice d'ester, etc
- une chromatographie en phase gazeuse. Cette technique permet de séparer  les molécules constituants l'huile essentielle et ainsi déterminer son identité biochimique et son chémotype.  Ceci sert également à mettre en avant la présence de polluants et ainsi déterminer la conformité du lot en question.
 
 
Ci dessus un exemple de fiche d'analyse complète de l'huile essentielle d'Helichrysum italicum (Helicryse italienne) que vous trouvez à la pharmacie de l'Epinette à Cluses. Vous remarquerez que en plus de la recherche de conformité de l'huile essentielle reçue, il a aussi recherche de l'absence de pesticides; ce qui donne aux huiles essentielles que nous utilisons une qualité pharmaceutique supérieure au label "BIO". 
 
Pour des huiles de qualité médicales il est primordial de pouvoir connaitre la qualité des produits utilisés.  
 
Bibliographie :
- Traité d'aromathérapie scientifique et médicale, Michel  Faucon, Editions Sang de la Terre.
- L'aromathérapie : se soigner par les huiles essentielles, Dominique Baudoux, Editions Amyris. 
- Huiles essentielles chémotypées, A. Zhiri, D. Baudoux, M.L. Breda, Editions  Pranarom
 
 
 
 
Pharmacie de l’Epinette - Antoine Duprez - 10 av. des alpes - 74300 Cluses - Tél. : 04.50.89.76.61 - Mentions légales - Contact
       La pharmacie de l'Epinette:  créatrice de solutions pour votre santé 
Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON

Ce site respecte les principes de la charte HONcode.                   
Vérifiez ici.